Festival Ecran 56 du 9 février au 24 mars

Tarif unique : 4.00 €

Ecran_56_2019

Pour la 25ème année consécutive, Ecran56 organise son Festival de cinéma du samedi 9 février au dimanche 24 mars 2019.

Grâce à ce regroupement de 14 salles de cinémas associatifs, vous pourrez voir ou revoir les meilleurs films de l’année, mais aussi et surtout les dernières nouveautés de la rentrée.

Installés au cœur des communes, animés et gérés par des bénévoles, les cinémas ECRAN 56 œuvrent toute l’année pour vous offrir, à quelques minutes de chez vous, des salles confortables, des équipements techniques sans cesse améliorés, toutes les salles étant équipées cette année en projection numérique.

Vous trouverez des programmes au plus près de l’actualité, des tarifs défiants toute concurrence, dans des espaces conviviaux où se côtoient culture et détente.

Cette année, le festival se recentre sur le jeune public en proposant chaque après-midi des films au tarif unique de 4€.

Un goûter sera offert les samedis 16 et 23 février à 16h !

Et le quai56 n'oublie pas les plus grands en proposant pendant tout le mois une programmation variée et de nombreuses séances au tarif unique de 5€.

Profitez-en pour venir au cinéma en famille !

Retrouvez notre programmation complète ici 

www.ecran56.fr


Visualisez et téléchargez le programme complet du festival en pdf



Bon cinéma à tous ! 



Séances Ciné-Rencontre

mercredi 27 février à 15h00 et 20h30


LES SILLONS DE LA LIBERTÉ (Dernier Paysan Breton)

Long-métrage Français, Documentaire, réalisé par René DURANTON

Dans le respect de l’Homme, des animaux, des traditions bretonnes, la caméra de René DURANTON fait un bond en arrière de cinquante ans. Il a rencontré un homme heureux, Jean-Bernard HUON, soixante-deux ans, fier d’être resté le paysan d’autrefois travaillant à l’ancienne, et de faire du « Bio » avec ses trois chevaux.

Il vit avec Laurence, sa compagne, un sacré « bout de femme ». Elle ne se voyait pas renfermée dans un bureau, elle voulait connaître autre chose, le monde agricole ! Elle a choisi ce mode de vie, dur, très dur…

« En 1950, en Bretagne, on n’avait pas le choix, on était marin ou paysan. J’ai été le seul de la classe à choisir ce métier. Les filles aimaient mieux les marins. Ils étaient riches, nous, on était des bouseux. J’avais quinze ans lorsque mon père est décédé, j’ai été obligé de quitter l’école. 15 ha à 15 ans, ça fait beaucoup pour un jeune, mais encore aujourd’hui, je ne le regrette pas. J’ai ma ferme, ma copine Laurence, mes chevaux… Si c’était à refaire, je le referais ! Je suis un homme heureux ! »

C’est ainsi que nous parle Jean-Bernard HUON, de la Ferme de PENPRAT, en Bretagne.

Un Régal !

 (2h08)




La projection sera suivie d'un échange avec René Duranton, Réalisateur


Conception & Réalisation : Atelier Graphique Pauline Poiron